Quelle est ma capacité d’emprunt ?

Quelle est ma capacité d’emprunt ?

Avez-vous un projet de construction ou d’achat d’immobilier et vous ne disposez pas d’assez de moyens financiers ? Heureusement, vous avez la possibilité de passer par la banque pour obtenir un crédit. Cependant, les établissements prennent le temps d’évaluer votre capacité d’emprunt avant de valider votre dossier. Pour savoir combien vous pouvez demander, voici les éléments que vous devez examiner.

Les revenus

Les rémunérations sont les premiers facteurs sur lesquels votre banque se base pour déterminer votre capacité d’emprunt. Ils peuvent être :

A voir aussi : Financer l’achat de sa maison : quelles sont les solutions ?

  • le salaire ;
  • les revenus fonciers ;
  • les pensions ;
  • les allocations familiales.

Dans vos calculs, vous pouvez mettre les pensions alimentaires, les allocations de retour à l’emploi ou les allocations adultes handicapés. Cela vous permet d’avoir plus de chance d’obtenir un crédit. Vous pouvez également intégrer la rente assurance-vie dans les revenus.

Les chefs d’entreprise, les professionnels libéraux, les commerçants et les artisans ne peuvent pas procéder de cette façon. Leurs rémunérations sont variables et doivent être évaluées. Cela aide à savoir si le rendement moyen de leur activité est en mesure de jouer dans la balance.

Lire également : Achat d’appartement : comment financer son projet immobilier ?

Cependant, vous devez noter que toutes les primes ne peuvent pas figurer dans les calculs. Seul le 13e mois est considéré comme revenu régulier.

Le taux d’endettement

Pour déterminer votre capacité d’emprunt, vous devez calculer votre taux d’endettement. Il constitue un facteur principal dans l’étude des dossiers. Les banques veulent en effet prévoir les éventuelles défaillances de paiement. L’idée est aussi de vous protéger, car vous risquez d’être surendetté avec le temps.

En réalité, les mensualités ne doivent pas aller au-delà d’un tiers de ce que vous avez comme revenus. L’État a fixé le taux d’endettement à 35 %. Pour avoir un peu de marge, les établissements financiers se limitent à 33 %. Lorsque vous dépassez ce pourcentage, vous aurez des difficultés à honorer vos dettes.

Pour donc calculer votre taux d’endettement, vous devez effectuer le rapport entre la totalité de vos charges courantes avec votre salaire. Vous devez également intégrer les mensualités de crédit à contracter. Si vous n’y arrivez pas dans l’opération, faites recours à un calculateur en ligne pour avoir une réponse rapide.

L’apport personnel et les charges du foyer

Pour avoir une idée de votre capacité d’emprunt, vous devez déterminer votre apport personnel. Ce montant correspond à la totalité des produits d’épargne que vous avez réunis. Cela peut aussi concerner les placements, les donations familiales ou toutes autres liquidités. Un Placement Épargne Logement peut bien évidemment servir comme un fond propre.

Quant aux charges du foyer, elles sont liées à certaines dépenses à effectuer durant le mois. Elles sont l’ensemble des opérations fixes. Il s’agit du paiement d’électricité, de chauffage, d’habillement, de nourriture et des frais de scolarité et d’assurance. Selon les banques, cette somme est difficilement quantifiable. Vous avez la possibilité de l’estimer à 1200 euros si vous êtes en couple.

Le reste à vivre

ma capacité d’emprunt

Après déduction de toutes les dépenses le montant en poche pour le mois est votre reste à vivre. Ce dernier est un élément que les structures financières passent au crible pour évaluer votre capacité d’emprunt. La somme varie en fonction du foyer. Plus vous êtes nombreux, plus vos revenus doivent être conséquents. Ainsi, le crédit sera plus important.

Si vous résidez dans une zone d’habitation où le train de vie est cher, sachez que cela peut jouer sur votre capacité d’emprunt.

Alors, le reste à vivre doit être intéressant afin que votre dossier rassure les structures bancaires.

La durée de remboursement

La durée de remboursement est évidemment un élément important pour savoir combien vous pouvez emprunter. Elle se situe entre 7 à 25 ans. Plus elle est longue, plus le montant à mettre à votre disposition sera important. Néanmoins, vous devez vous baser sur vos revenus pour connaître le temps de remboursement dont vous avez réellement besoin.

Ainsi, il existe un bon équilibre entre la mensualité, le coût du crédit et votre reste à vivre.

En résumé, pour identifier à peu près votre capacité d’emprunt, vous devez examiner plusieurs facteurs. Pour alléger la tâche, vous pouvez vous servir d’un simulateur pour effectuer les calculs.