Comment connaître sa capacité d’emprunt ?

Comment connaître sa capacité d’emprunt ?

Encore appelée capacité d’endettement, la capacité d’emprunt est le montant maximum qu’une personne peut emprunter. Elle est définie essentiellement en fonction de ses revenus. Lorsque vous souhaitez effectuer un prêt, la première des choses qu’évaluent les organismes est cette capacité d’emprunt. Lorsqu’elle n’est pas proportionnelle à votre projet d’emprunt, votre demande est rejetée. Face à cette importance de la capacité d’emprunt, il est essentiel de la connaître bien avant d’entamer le processus d’emprunt.

Comment calculer la capacité d’emprunt ?

Avant de commencer par calculer la capacité d’emprunt, il faut connaître son principe. La capacité d’emprunt permet de déterminer le montant maximum qu’un ménage peut consacrer chaque mois au remboursement des mensualités. Ce taux est 33 % des revenus des foyers en France. Le but de cette limitation est de maintenir un reste à vivre pour que le foyer continue à supporter ses dépenses quotidiennes. Grâce à ce taux, non seulement l’emprunteur est protégé, mais aussi le prêteur.

A découvrir également : Crédit immobilier : comment faire la demande ?

Pour calculer la capacité d’emprunt, il faut utiliser une formule. Pour ce fait, il faut d’abord multiplier les revenus moins les charge par 33 (le pourcentage de taux d’endettement le plus élevé). Le résultat issu de ce calcul sera divisé par 100 pour obtenir la capacité d’endettement. Au nombre éléments à intégrer dans les revenus, on distingue : le salaire de l’emprunteur et des co-emprunteurs ; les revenus fonciers ; les rentes ; les revenus professionnels ; etc. Quant aux charges à intégrer dans la formule, il s’agit des mensualités de crédit en cours et des pensions alimentaires.

Pour obtenir un crédit, la capacité d’emprunt est calculée avec le taux d’endettement du foyer ; les revenus ; les charges existantes ; le montant de l’apport personnel ; le montant souhaité des mensualités et la durée de remboursement du prêt. Par exemple, pour un ménage qui dispose d’un revenu de 5 000 € par mois, la capacité d’emprunt est : (5 000 x 33) / 100 = 1 650 €. Avec des mensualités existantes de 350 € par mois, la capacité d’emprunt restante est de 1 300 € (1650 – 350).

A voir aussi : Comment choisir son programme immobilier neuf ?

Par ailleurs, pour certains emprunteurs, la limite du taux d’endettement est une règle flexible. Avec un revenu mensuel d’au moins 15 000 euros par mois un emprunteur peut effectuer un nouveau prêt. Et cela, même si le taux d’endettement dépasse déjà les 33 % de son revenu.

Quand faut-il calculer sa capacité d’emprunt ou sa capacité d’endettement ?

La capacité d’emprunt permet d’obtenir une information précieuse à la fois pour le prêteur et l’emprunteur. Il est utile de déterminer sa capacité d’emprunt dans diverses situations. Tout d’abord, lorsque le ménage souhaite financer un nouveau projet à crédit. Qu’il s’agisse d’un prêt travaux, d’un prêt immobilier, etc., la capacité d’emprunt permettra de déterminer la faisabilité de l’opération.

Aussi, la capacité d’emprunt peut être calculée lorsque le ménage souhaite préparer un projet immobilier. Grâce à la capacité d’emprunt, le ménage pourra rechercher des logements compatibles à son revenu. En outre, un foyer doit calculer sa capacité d’emprunt après une augmentation ou une diminution des revenus.