Comment mettre en place le coworking pour vos salariés ? Comment mettre en place le coworking pour vos salariés ?
Le coworking est un concept qui s’étend de plus en plus aux entreprises. C’est l’une des meilleures options lorsqu’on décide d’ouvrir une filiale ailleurs... Comment mettre en place le coworking pour vos salariés ?

Le coworking est un concept qui s’étend de plus en plus aux entreprises. C’est l’une des meilleures options lorsqu’on décide d’ouvrir une filiale ailleurs et qu’on ne veut pas y injecter énormément de ressources. D’ailleurs, nombreux sont aujourd’hui les coworkers qui affirment que leurs espaces de travail sont payés par leurs employeurs. De nombreuses entreprises le savent à présent ! Le coworking est une alternative très en vogue et beaucoup plus intéressante. Comment mettre alors en place le coworking pour vos salariés ?

Anticiper les besoins

Il est important de bien déterminer les besoins lorsqu’il s’agit de mettre en place le coworking pour ses salariés. On arrive à identifier les besoins en partant des facteurs concrets comme le type d’espace que l’on désire, la fréquence d’utilisation de l’espace et les programmes d’utilisation. Un premier diagnostic peut être effectué auprès de vos collaborateurs, afin de tenir compte de leurs avis.

A lire en complément : Comment trouver rapidement son logement étudiant ?

Il faudra également identifier les services dont ces derniers pourraient avoir besoin dans le but d’avoir une idée précise des espaces de coworking qui pourraient leur convenir. Auront-ils besoin d’un accès permanent à internet ? Devront-ils faire régulièrement de la photocopie ou des impressions ? Tout cela doit rentrer en ligne de compte pour un choix efficace.

Faire un bon choix des espaces

Il est important de faire une sélection minutieuse des espaces de coworking que vous pourrez proposer à vos salariés. Les critères de choix qui sont les plus évidents sont le type d’espace ainsi que l’ambiance qui règne dans ces espaces. De même, il est important de tenir compte de l’emplacement géographique des salariés, afin qu’ils soient assez proches de leurs lieux d’habitation. Meeting Point, cet espace de coworking à Rennes pourrait les intéresser.

Lire également : Faire une DPE en 2020 : combien ça coûte ?

Pour ce qui est du budget à prévoir, plusieurs facteurs joueront. Les tarifs varient entre 15 et 45 euros en moyenne.

Anticiper sur l’aspect légal

La loi énonce qu’un salarié qui travaille en coworking est considéré comme un employé normal, tant que le local lui est fourni par son entreprise. Pour respecter au maximum ce que prévoit la loi, une attention particulière devra être portée sur le choix des espaces de travail pour qu’ils répondent aux besoins du code de travail.

Tenir compte des contraintes de sécurité

Les contraintes de sécurité doivent être prioritaires. Qu’il s’agisse de la sécurité des personnes ou de la sécurité matérielle, il est important d’y veiller lors du choix des locaux. Heureusement, de nombreux espaces obéissent aux règles de sécurité indiquées.

La question des assurances doit être également étudiée. Bien que les salariés soient couverts par leurs propres assurances, ils doivent aussi être couverts par une assurance de l’entreprise.

Accompagner au mieux le changement

Le travail alternatif au sein des espaces de coworking est une nouvelle méthodologie de travail que les entreprises instaurent de plus en plus. Il est donc normal d’accompagner ses salariés et de mesurer correctement le besoin en accompagnement en amont. Si vous avez des salariés avertis, nomades, capables de travailler dans de telles conditions, l’accompagnement pourrait aller vite. Au cas contraire, un processus d’accompagnement est très recommandé.