Achat immobilier, comment réduire les frais annexes ?

En préparant un projet d’achat immobilier, on oublie souvent que le montant qu’on aura à dépenser ne sera pas uniquement celui du bien immobilier. En effet, plusieurs frais annexes s’ajoutent au prix réel du bien. On ne s’en rend compte que lorsque la transaction est ralentie et que les différents professionnels vous envoient leur facture. Certains frais annexes sont parfois très exorbitants et peuvent donner matière à réfléchir. Il existe quelques astuces pour payer des sommes moins astronomiques. Nous vous disons comment réduire les frais annexes lors d’un achat immobilier.

Des frais de notaire revus à la baisse

Les frais de notaire ont tendance à alourdir la facture. Pour les réduire, il faut remonter à la composition de la maison ou au prix net de la maison. Certaines maisons sont vendues avec des biens mobiliers à l’intérieur comme le mobilier de cuisine. Le montant de ces biens peut contribuer à la hausse des frais de notaire, car compris dans le prix d’achat. Pour réduire les frais, vous pouvez évaluer la valeur du mobilier et la faire exclure de 5 % du prix d’achat de la maison. Les frais de notaire ne seront donc pas calculés avec le prix du mobilier.

A lire en complément : Assurance de prêt immobilier : comment faire le bon choix ?

Un autre moyen de réduire les frais de notaire est de partir du prix net du bien. Dans la plupart des cas, le prix d’achat inclut les frais d’agence. L’astuce est de calculer les frais de notaire sans prendre en compte les frais d’agence. Prenons l’exemple d’une maison qui a été achetée à un montant de 250.000 € qui inclut 30.000 € de frais d’agence. Une fois, les frais d’agence déduis, les frais de notaire seront calculés sur la base des 220.000 € et non 250.000.

Négocier avec l’agence immobilière

La plupart du temps, les agences immobilières sont ouvertes aux négociations. La lourde tâche que vous aurez sera donc de les convaincre. C’est le moment de sortir vos plus beaux arguments et les plus convaincants. Les frais peuvent varier d’une agence à une autre, car l’État n’a aucune prise sur les pourcentages appliqués.

A lire en complément : 4 bonnes raisons d'investir dans la location meublée

Notons cependant, que vous ne devez pas espérer d’avoir des prix plus bas que possible. Bien que les agences immobilières soient ouvertes à la négociation, elles ne sont pas prêtes à dépasser une certaine limite. Toutefois, vous pouvez aussi penser à faire jouer la concurrence en préférant une agence qui applique de faibles taux.

Comparer les taux d’intérêt pour le prêt immobilier

Le taux d’intérêt du prêt immobilier est aussi un frais annexe. Il peut varier d’une banque à une autre. Certaines banques appliquent des taux très élevés pour de petits montants. Pour réduire ces frais, vous pouvez comparer les taux en utilisant un comparateur en ligne. Faites attention aux non-dits, car certains taux d’intérêt très faibles cachent d’autres choses. N’hésitez pas à vous rendre dans chaque banque pour avoir une réelle idée des pourcentages. Il est toujours mieux de savoir à quoi s’attendre avec chaque banque et de tenter une négociation plus directe.