Pourquoi souscrire à une assurance de prêt immobilier ?

Quand on prend un crédit immobilier, ce n’est pas toujours évident qu’on soit en mesure de rembourser les mensualités en cas d’incapacité de travail ou de décès. L’assurance de prêt vous protège dans ce type de situations. Pourquoi souscrire à une assurance de prêt immobilier ? Eléments de réponses un peu plus bas.

Assurance de prêt immobilier : c’est quoi ?

Dans certains cas, ce type d’assurance est obligatoire d’autant plus qu’il permet de couvrir l’emprunteur en cas d’impossibilité de remboursement de l’emprunt contracté. Outre l’emprunteur, l’assurance de prête protège également l’organisme prêteur. Cela dit, il y a deux différents types d’assurance emprunteur. Le premier est l’assurance de groupe et le second est l’assurance individuelle ou la délégation d’assurance.

A lire aussi : Achat immobilier, comment réduire les frais annexes ?

L’assurance de groupe : ce type d’assurance se traduit par une offre collective proposée par l’organisme prêteur à un tarif unique. Ce type de contrat mutualise les risques de l’ensemble des emprunteurs puisqu’il s’agit d’une offre standard, les formalités d’adhésion sont simples.

L’assurance individuelle :c’est un contrat d’assurance de prêt proposé par un organisme extérieur à l’emprunt. Son offre tient compte de la situation personnelle de l’emprunteur. L’avantage de l’assurance individuelle est qu’elle a un tarif souvent plus compétitif que le précédent surtout pour les personnes de moins de 45 ans en bonne santé.

Lire également : Que peut couvrir un contrat d’assurance habitation ?

Quelles sont les garanties d’une assurance de prêt immobilier ?

En souscrivant à une assurance de prêt, vous bénéficiez d’un certain nombre de garanties. Cela comprend :

La garantie décès: cette garantie permet de protéger la famille de l’emprunteur si ce dernier venait à disparaitre. Le capital restant dû par l’emprunteur est pris en charge par l’assureur. C’est une garantie obligatoire.

La garantie incapacité de travail: cette garantie permet de protéger l’emprunteur si ce dernier est inapte à l’exercice de sa profession, de façon temporaire ou permanente ou s’il perd l’intégralité de son autonomie. En fonction du type de contrat, l’assureur devra s’acquitter en partie ou totalement des mensualités de l’emprunt de ce dernier.

La garantie perte d’emploi: contrairement à celle du décès, elle est facultative et est rarement exigée par les établissements de prêt tels que les banques. Comme son nom l’indique, elle permet d’assurer le remboursement des mensualités de l’emprunteur si ce dernier a perdu son emploi. Elle est généralement très restrictive. C’est à dire avec une durée limitée, un délai de carence et autres.

Qu’est-ce qui a changé dans l’assurance de prêt ?

Depuis 2010, la loi autorise la délégation d’assurance. Elle a connu une certaine évolution au fil du temps pour permettre à l’emprunteur de changer d’assurance tout au long de la durée du prêt. Ce qui est très bénéfique à l’emprunteur puisqu’il peut renégocier son prêt et si possible changer d’assurance.

Par ailleurs, la mise en application de la Hamon permet à l’emprunteur de changer d’assurance durant la première année du remboursement de son prêt. Du moment où ces garanties équivalent à celles du contrat actuel.