Faire une DPE en 2020 : combien ça coûte ? Faire une DPE en 2020 : combien ça coûte ?
Quel que soit le type de transaction immobilière que vous voulez effectuer, vous avez l’obligation de faire établir un diagnostic de performance énergétique (DPE).... Faire une DPE en 2020 : combien ça coûte ?

Quel que soit le type de transaction immobilière que vous voulez effectuer, vous avez l’obligation de faire établir un diagnostic de performance énergétique (DPE). La réalisation de ce bilan nécessite un certain coût qui varie en fonction de plusieurs paramètres. Découvrez dans cet article le coût d’un DPE.

Les paramètres permettant de déterminer le prix d’un DPE

Comme la plupart des diagnostics immobiliers, pour établir et lire un DPE, il faut recourir à un diagnostiqueur certifié. Le prix de cette prestation varie en fonction de plusieurs paramètres. Il s’agit d’abord du type (studio, appartement, maison…) et de la superficie du bien. Ensuite, il faut prendre en compte la distance à effectuer par le diagnostiqueur pour arriver sur les lieux et la durée du diagnostic. Enfin, le prix du DPE varie en fonction du nombre de diagnostiqueurs certifiés disponibles dans la région de situation du bien. Par ailleurs, vous pouvez financer la réalisation du DPE de votre logement grâce aux aides de l’état. Cela n’est possible que dans le cas où le bilan n’est pas exigé. Par conséquent, vous pouvez obtenir un crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE).

A lire en complément : Achat immobilier, comment réduire les frais annexes ?

Qu’est-ce que le diagnostic de performance énergétique ?

Le diagnostic de performance énergétique est une étude technique obligatoire pour tout bien immobilier faisant l’objet d’une vente ou d’une location. Il indique la consommation énergétique du bien et informe sur son niveau d’émission de gaz à effet de serre. Le diagnostic de performance énergétique permet de renseigner l’acquéreur ou le locataire du logement sur sa consommation énergétique. Au cas où le logement est diagnostiqué énergivore, le diagnostiqueur fait des recommandations en vue de sa performance énergétique.

A lire en complément : Bien aménager sa studette

Le DPE doit être réalisé sur les logements disposant de systèmes de chauffage, de production d’eau chaude… le document du DPE regroupe plusieurs informations. Il s’agit premièrement des informations relatives au bien immobilier telles que ses caractéristiques physiques, les coordonnées du propriétaire, le nom du diagnostiqueur immobilier… deuxièmement, le DPE fait mention de la description des dispositifs et équipement énergétique du bien. Troisièmement, on retrouve au niveau de ce bilan, les différentes étiquettes du bien. Il s’agit de l’étiquette « énergie » et de l’étiquette « climat ».

Les différentes étiquettes du DPE

Le DPE consiste à évaluer le logement sur deux plans : l’étiquette « énergie » et l’étiquette « climat ». L’étiquette « énergie » représente la consommation énergétique annuelle du logement. Elle se traduit sur une échelle de A à G. A traduisant la consommation la plus faible dont la valeur doit être inférieure à 51 kilowattheures/m². G symbolise la consommation la plus importante. Sa valeur est supérieure à 450 kilowattheures/m². Quant à l’étiquette « climat », il indique le niveau annuel d’émissions de gaz à effet de serre par le logement. Cette étiquette se traduit aussi par un indice allant de A à G, A étant l’émission faible, inférieure à 6 kilos d’équivalent carbone/m² et G l’émission importante, supérieure à 80 kilos d’équivalent carbone/m².

Le DPE est le seul diagnostic immobilier obligatoire pour tout type de transaction immobilière. Son prix de son établissement est essentiellement évalué en fonction du type et de la superficie du bien.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!