Immo2i

L'actu immo

Défiscalisation : bien choisir Défiscalisation : bien choisir
Aujourd’hui, il est possible d’accéder à une réduction d’impôt en choisissant de faire un investissement immobilier en défiscalisation. En se conformant à la loi... Défiscalisation : bien choisir

Aujourd’hui, il est possible d’accéder à une réduction d’impôt en choisissant de faire un investissement immobilier en défiscalisation. En se conformant à la loi et aux nombreux avantages proposés par le Gouvernement en termes de défiscalisation immobilière, vous accédez simplement à la propriété tout en bénéficiant d’une réduction sur vos impôts. Dans le neuf ou dans l’ancien, on vous explique comment tirer le meilleur parti d’un dispositif de défiscalisation avec un investissement locatif rentable et légal.

Votre investissement immobilier en défiscalisation

Vous avez l’intention de faire l’acquisition d’un bien immobilier pour ensuite profiter d’un dispositif de défiscalisation ? Votre investissement immobilier doit être bien pensé en amont afin de vous assurer une rentabilité sur le long terme. Comment bien choisir son dispositif de défiscalisation et son investissement immobilier ?

Lire également : Immobilier : 5 bonnes raisons de ne pas investir en région parisienne

Comment choisir son dispositif de défiscalisation ?

Vous vous lancez dans un projet immobilier lié à la défiscalisation ? Vous avez entendu parler, comme de nombreux investisseurs, des dispositifs de défiscalisation tels que la loi Pinel, la loi Malraux, les travaux en loi Monuments Historiques, le dispositif Denormandie, le Pinel Outre-mer, le dispositif LMNP Censi-Bouvard ou encore la loi Cosse ancien (et bien d’autres). Vous vous êtes sans doute confronté au choix du dispositif de défiscalisation immobilière.

Tout investisseur choisit sa défiscalisation en fonction des critères suivants :

A lire également : Investir dans l’immobilier locatif : 5 conseils pour réussir

  • Le pourcentage de réduction d’impôt lié au dispositif de défiscalisation ;
  • Le choix personnel ou stratégique entre l’immobilier neuf et l’immobilier ancien ;
  • La durée de location proposée, pour un investissement exclusivement locatif de type Pinel ;
  • La zone concernée par le dispositif ou la loi de défiscalisation (forte demande en immobilier locatif, par exemple avec le zonage Pinel) ;
  • Votre investissement de départ, selon votre prêt, votre apport ou votre capacité financière ;
  • Le nombre d’acquisitions possible en 1 an (1 investissement immobilier en défiscalisation ou plusieurs) ;
  • Votre niveau d’imposition : un contribuable fortement imposé pourra préférer la loi Monuments Historiques, par exemple.
  • La question du choix géographique et pratique, etc.

D’autres critères de choix entrent en compte mais font plus appel au ressenti et aux préférences personnelles. La  raison pour laquelle vous faites votre investissement immobilier est un moteur de choix.

Faire un investissement immobilier en défiscalisation

Pour une retraite, pour se constituer un patrimoine et penser à l’avenir (transmission de patrimoine aux enfants), pour sécuriser le foyer en s’offrant un complément de revenus ou tout simplement pour pouvoir avoir un projet immobilier en locatif pour un ascendant ou un descendant (loi Pinel)… En fonction de ce qui motive votre projet immobilier (vos envies et vos besoins), votre choix de défiscalisation ne va pas être le même.

Nous vous conseillons, pour bien choisir, de vous poser une à une les bonnes questions. Les critères listés ci-dessus vous aideront à savoir vers quel dispositif ou loi de défiscalisation il est préférable de se tourner.

Choisir sa défiscalisation : un projet sur le long terme

Il faut savoir que tout avantage fiscal peut représenter une réduction d’impôt de taille, selon le dispositif de défiscalisation choisi et en fonction des sommes engagées sur le projet d’investissement immobilier. Cela dit, avant de penser “défiscalisation”, il faut avant tout penser “projet d’investissement immobilier pérenne“. Car, qui dit projet immobilier solide dit réduction d’impôt à la clé, sans risque de voir le projet tomber à l’eau dû à un manque d’anticipation.

Il peut être judicieux de se faire conseiller sur la loi Pinel (investissement locatif dans le neuf) , la loi Malraux (immobilier ancien), les LMNP et le Censi-Bouvard (locatif en résidence étudiante, de tourisme ou EHPAD), ou encore le Pinel Outre-mer et la loi Monuments Historiques, pour les contribuables devant payer des sommes d’impôts très élevées.

Quel que soit votre choix, un dispositif de défiscalisation vous attend : faites-vous conseiller sur votre investissement immobilier !

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!