Assurance de prêt immobilier : comment faire le bon choix ?

Dans la vie, on n’est pas entièrement à l’abri des imprévus et il faudrait mieux se préparer pour les affronter. Dans le cas de l’immobilier, vous pouvez souscrire à une assurance de prêt immobilier. Cette dernière vous permet de rembourser le prêt immobilier, même si un sinistre venait à survenir. De ce fait, votre banque et vous êtes protégés. Toutefois, le montant de cette assurance peut avoisiner les un tiers du coût du prêt immobilier. C’est pour cette raison qu’on ne choisira pas n’importe quelle assurance, mais on s’appuiera sur les conseils suivants pour choisir la bonne.

Considérer les garanties

L’assurance de prêt immobilier est fréquemment exigée par les organismes de prêt notamment les banques avant d’octroyer le crédit immobilier à un client. La présente assurance les met aussi en confiance et vous n’aurez pas du mal à avoir votre prêt immobilier. Toutefois, cette assurance doit offrir un certain nombre de garanties pour vous protéger réellement en cas de coups durs. C’est seulement en ce moment que vous souscririez. Parmi les garanties plausibles, on mettra un accent particulier sur l’assurance décès. Avec cette assurance, vous êtes sûr que le conjoint ou la conjointe n’aura pas de dette lorsque le décès de l’assuré(e) survient.

A lire en complément : Achat immobilier, comment réduire les frais annexes ?

Par ailleurs, l’assurance doit prendre en compte l’invalidité. Ici, on considère les cas dans lesquels le souscripteur ne sera plus en mesure d’honorer ses engagements vis-à-vis de sa banque. Il s’agit entre autres de la garantie sur l’invalidité totale ou permanente qui l’amène à stopper son travail. Il y a aussi la garantie qui touche la perte totale et définitive d’autonomie. Il serait aussi utile de souscrire à l’assurance chômage. Cette garantie pourrait assurer vos mensualités lorsque vous perdez votre emploi.

A découvrir également : 5 conseils pour réussir son investissement immobilier

Bien analyser ce qui n’est pas pris en compte

Le choix de votre assurance de prêt immobilier passe aussi par un bilan de soi. En effet, ces assurances ne couvrent pas toutes les mêmes choses. À cet effet, vous devez mieux vous connaître avant d’opérer votre choix. En exemple, il y a certaines assurances qui ne couvrent pas les maladies comme le cancer ou des maladies chroniques. D’autres assurances excluent les sports extrêmes. Il urge alors de faire une comparaison entres les nombreuses compagnies d’assurances existantes avant de faire votre choix. Le comparatif se fera également pour le montant que vous aurez à débourser. Cela dit, tournez-vous vers la compagnie d’assurance que votre budget peut supporter en souscrivant non pas à tout, mais à l’essentiel.

Les autres points à analyser

Il y a le délai de franchise qu’il faut aussi prendre en compte. Ce délai est le temps qui sépare le moment du sinistre et le moment où l’assurance prendra effet. La plupart des assureurs vous proposeront 90 jours soit, 3 mois. Si vous êtes fonctionnaires, vous pouvez demander 6 mois. Dans ce laps de temps, l’assureur ne prend pas en charge votre indemnisation. Par ailleurs, il existe aussi un délai de carence qui peut aller d’un mois à 12 mois. Ledit délai prend effet au moment où le contrat est signé et l’assurance n’est pas fonctionnelle jusqu’à la fin de cette période. Enfin, vous seriez amené à payer approximativement 20 euros pour les frais de dossiers d’adhésion si vous ne prenez pas par la voie électronique.