Quel est l’importance de l’assurance emprunteur ?

Quel est l’importance de l’assurance emprunteur ?

L’assurance emprunteur est une assurance dont on entend rarement parler. Tout le monde ne sait pas forcément ce en quoi, il consiste. L’assurance emprunteur est souvent exigée par les organismes de crédit. Elle vise à protéger l’organisme de crédit, mais aussi le souscripteur au prêt. Pour en savoir plus, suivez-nous pour connaître la réelle importance de l’assurance emprunteur.

L’assurance emprunteur : un indispensable pour les deux parties

L’assurance emprunteur représente un indispensable pour les deux parties d’un contrat de prêt. D’un côté, il permet à l’organisme qui fait le prêt de se prévenir contre les cas de force majeure. En effet, personne ne peut prévoir les cas de perte d’emploi, de décès ou encore d’invalidité suite à une maladie ou à un accident. L’assurance emprunteur permet donc à l’organisme de continuer à se faire payer normalement dans le cas où l’emprunteur meurt ou ne peut plus payer. Toutefois, l’organisme n’est pas sûr de se voir totalement rembourser.

A découvrir également : Quels sont les signes qu'il est temps de changer d'assurance habitation ?

Le remboursement peut être total ou partiel en fonction de la souscription et de la régularité des paiements de l’assuré. D’un autre côté, l’assurance emprunteur aide l’assuré à avoir le cœur plus tranquille. Le non-paiement en cas d’invalidité ne lui sera donc plus imputé. Aussi, l’assurance emprunteur permet à l’assuré d’avoir moins de charges en cas de perte d’emploi. Cette assurance est alors d’une importance capitale pour les deux parties. On remarque néanmoins, que l’organisme qui a fait le prêt paraît plus bénéficiaire que l’assuré.

Où souscrire à une assurance emprunteur ?

Pour souscrire à une assurance emprunteur, vous avez deux options. Vous avez d’abord la possibilité de souscrire à l’assurance emprunteur proposée par l’organisme de prêt. Il n’est pas rare de voir les organismes de prêt faire eux-mêmes les démarches pour l’assurance emprunteur. Ces organismes ont donc une assurance collective qu’ils proposent à l’ensemble de leur clientèle. C’est une façon pour eux d’avoir main mise sur l’assurance et surtout d’être sûr de se faire rembourser à temps.

Lire également : Expulsion locataire senior : conditions pour les plus de 70 ans

Si cette option ne vous plaît pas, vous avez aussi la possibilité d’aller vous-même chercher votre assureur. Faites appel à un assureur compétent et reconnu dans le milieu, car votre organisme de prêt fera des recherches sur cet assureur. Pour ne pas voir votre demande rejeter, il est nécessaire de choisir un bon assureur dès le départ. Veillez à toujours payer vos cotisations d’assurance, car votre assureur a l’obligation de toujours informer l’organisme de prêt de chaque paiement non-effectué.

Comment choisir son assureur emprunteur ?

Pour choisir votre assureur emprunteur, vous pouvez procéder à une comparaison entre toutes les maisons d’assurances contactées. Pour cela, basez-vous sur les fiches d’information standardisées qui vous seront remises. Rassurez-vous, ces fiches ne sont pas contractuelles. Elles vous permettront juste de connaître le coût réel que peut avoir votre assurance emprunteur. Cela vous permettra de souscrire à la meilleure offre. Néanmoins, il est important de rappeler que les coûts les plus bas ne sont pas forcément les meilleurs. Le prix n’est pas le seul paramètre à prendre en compte.

Les différentes garanties proposées par les assurances emprunteur

Les garanties proposées par les assurances emprunteur sont nombreuses et variées. Vous devez bien comprendre chacune d’elles afin de souscrire à une assurance adaptée à votre profil.

La première garantie qui peut être proposée par les assureurs est la garantie décès. Cette garantie permet le remboursement total du capital restant dû en cas de décès prématuré de l’emprunteur. La deuxième, la garantie invalidité permanente totale (IPT), couvre quant à elle l’emprunteur en cas d’invalidité lui faisant perdre définitivement sa capacité professionnelle ou physique, rendant impossible toute activité rémunératrice habituelle.

La troisième garantie est la garantie incapacité temporaire totale (ITT), qui prend en charge le versement des mensualités du crédit immobilier si vous êtes dans l’impossibilité temporaire d’exercer votre travail pour cause d’accident ou de maladie. Viennent ensuite la garantie perte d’emploi, qui permet un remboursement partiel des mensualités pendant une période donnée suite à une perte involontaire et non fautive d’emploi, ainsi que la garantie de maladie grave, dans certains cas, comme ceux relevant du régime social des indépendants (RSI).

Vous devez noter que certains professionnels peuvent bénéficier de conditions spécifiques selon leur statut : CIPAV pour les professions libérales, CAMCA pour les fonctionnaires… Pour faire le choix le plus adapté à votre situation, il est donc recommandé de bien s’informer sur les garanties proposées par chaque assureur et de comparer les devis.

Les avantages fiscaux liés à l’assurance emprunteur

En plus des avantages en matière de sécurité financière, l’assurance emprunteur peut aussi offrir des avantages fiscaux intéressants. Vous devez préciser que les primes d’assurance emprunteur sont déductibles des revenus fonciers pour une résidence locative. Si vous investissez dans un bien immobilier destiné à la location, vous pouvez bénéficier de cette déduction fiscale.

Dans le cas où votre assurance emprunteur inclut une garantie décès-invalidité, alors la part de prime correspondante sera elle aussi déductible du montant total imposable à l’impôt sur le revenu (IR). La limite annuelle est fixée à 3 750 euros par personne assurée et ce plafond s’applique quelle que soit la durée du prêt.

Les personnes ayant souscrit un crédit immobilier ouvrant droit au prêt à taux zéro (PTZ) peuvent aussi bénéficier d’une réduction d’impôt spécifique : les intérêts intercalaires payés pendant les premières années du prêt sont pris en compte dans le calcul du PTZ et permettent ainsi aux ménages modestes domiciliés en France de profiter encore mieux de cet avantage. Les améliorations énergétiques peuvent aussi être concernées par ces avantages fiscaux, comme c’est souvent le cas avec la loi Pinel qui soutient certains investissements immobiliers locatifs.

Vous devez pouvoir optimiser votre situation personnelle. Si vous avez des doutes, il est vivement recommandé de vous faire accompagner par un expert-comptable ou un conseiller fiscal pour bénéficier au mieux de ces avantages fiscaux.