Agrandissement de maison, comment financer ?

L’accession à la propriété présente de multiples avantages à l’homme. Elle permet non seulement de réaliser son rêve de propriétaire, mais aussi d’effectuer un aménagement personnalisé de sa maison. Mais plus le temps passe et plus de nouveaux facteurs interviennent dans le cours d’une vie. Il peut s’agir de la famille qui s’agrandit ou la recherche d’un nouveau style de vie. Cela peut influencer le besoin de modification d’un habitat. D’une manière ou d’une autre, quand l’agrandissement d’une maison s’impose, comment financer les travaux ?

Combien peut coûter un agrandissement de maison ?

Avant de chercher un moyen de financement d’agrandissement de votre habitat, vous devez établir un budget. Pour ce faire, il faut considérer l’ampleur des travaux, les pièces à agrandir et les matériaux qui seront utiles dans cette optique. Par exemple, si le bois est le matériau de choix pour l’agrandissement d’une pièce, le coût des travaux peut s’avérer moins onéreux. Par contre s’il s’agit de l’acier, du verre ou du béton, le propriétaire doit prévoir un budget élevé.

A découvrir également : Que couvre l’assurance prêt immobilier ?

Comment financer les travaux ?

Vous pouvez éventuellement solliciter un prêt auprès d’un organisme bancaire ou d’un particulier prêteur pour financer les travaux d’agrandissement de votre logement. Selon votre budget, plusieurs types de prêts sont à votre portée.

Le prêt conventionné

C’est un type de prêt destiné aux propriétaires de maison qui souhaitent réaliser des travaux de toute sorte sur leur bien. Il est également accordé à toute personne souhaitant posséder la propriété de sa résidence principale. Il permet de financer la totalité des travaux et est octroyé par les institutions bancaires en accord avec l’état. Son taux d’intérêt est plafonné et la durée de remboursement est définie selon la durée du prêt.

A lire en complément : Assurance prêt immobilier : 4 conseils pour bien choisir

Le prêt travaux

Lorsqu’un propriétaire envisage des travaux d’agrandissement dont le montant va au-delà de 800 euros, il lui conviendrait d’opter pour un prêt travaux. D’une simplicité considérable, ce type de prêt possède des caractéristiques quasi identiques au prêt personnel. Pour l’obtenir, il faut fournir des justificatifs (devis, facture, etc.) à votre banque. Il est régi par un taux de remboursement sélectif et une durée de remboursement avantageuse. Vous pouvez bénéficier d’un montant compris entre 5000 et 7500 euros en choisissant le prêts travaux.

Le prêt épargne logement

Le prêt épargne logement a pour particularité, la non-exigence d’une condition de revenue au demandeur. Il est généralement accordé lorsqu’on est détenteur d’un compte d’épargne logement dans lequel l’on a épargné. Ce type de prêt à un taux d’intérêt flexible. Par ailleurs, en sollicitant ce type de prêt, le demandeur peut jouir d’une prime octroyée par l’état.

Le crédit à l’accession sociale

Il s’applique essentiellement aux résidences principales. Il existe depuis 1993 et est réglementé par l’état. Toutefois, ce type de prêt est accordé aux Français résidents ou aux étrangers ayant une carte de séjour valide. Il est dédié à l’acquisition d’une nouvelle maison ou l’agrandissement d’un habitat.

Grâce aux différents types de prêts disponibles, vous pouvez financer entièrement l’agrandissement de votre maison. Il suffit de remplir les conditions appropriées à chaque type de crédit pour en bénéficier entièrement.