Qui doit payer les travaux le locataire ou le propriétaire ?

Qui doit payer les travaux le locataire ou le propriétaire ?

Une réparation, un remplacement ou un entretien facile de l’équipement que vous pouvez effectuer à la maison ? La liste suivante énumère les services et services actuels dans un appartement loué et détermine qui est responsable du locataire ou du propriétaire, conformément à la loi n° 89-462 du 6 juillet 1989 et au décret n° 87-712 du 26 août 1987.

A lire également : Trouver son espace coworking Lyon

Demander un devis fonctionne

Recevez une estimation Plomberie

Lire également : Comment rédiger une lettre pour resilier un bail ?

Au détriment du locataire :

  • Réparation des toilettes (changement de flotteur) ;
  • fuite des toilettes (joint de chasse et robinet) ;
  • tuyau de fuite (remplacement des joints et des colliers) ;
  • vanne de fuite et mélangeur (remplacement des joints, des soupapes et des presses à câble) ;
  • remplacement des tuyaux et des presses de douche. Tête de bain ;
  • tuyau de dispersion, douche, baignoire, évier et évier. Si vous pouvez prouver que la décongestion est due à un bouchon naturel, votre propriétaire devra en prendre soin.

Au détriment du propriétaire :

    • fuite et pipelines dans le cas d’un trou dans eux ;
    • fuite de toilettes, remplacement du mécanisme de rinçage ;
    • remplacement canalisations des toilettes.

En savoir plus sur la responsabilité de tous les dommages causés par l’eau

Travaux de chauffage

Au détriment du locataire :

  • Entretien annuel de la chaudière ;
  • Entretien annuel des chauffe-eau à gaz (et gaz seulement) ;
  • Entretien facile (rinçage et nettoyage) des chauffe-eau et du réservoir d’eau électrique ;
  • Remplacement du groupe de sécurité pour les réservoirs d’eau chaude.

Au détriment du propriétaire :

  • Remplacement de la Chaudières, sauf en cas d’utilisation incorrecte ou de manque d’entretien par le locataire ;
  • remplacement du chauffe-eau électrique, remplacement du chauffe-eau à gaz, sauf en cas d’utilisation abusive ou de manque d’entretien par le locataire ;
  • remplacement du chauffe-eau de stockage, sauf en cas d’utilisation inappropriée ou manque d’entretien de la part du locataire ;
  • détartrage d’un chauffe-eau électrique avec retrait du bloc de résistance ;
  • remplacement des chauffe-eau, remplacement des radiateurs électriques. Dans la mesure où vous économisez également de l’énergie, votre propriétaire peut vous demander de participer à certaines conditions de travaux.

Fonctionne sur les murs et les sols

Au détriment du locataire :

  • Rafraîchissements et accessoires peinture et papier peint ;
  • réparation et équipement tapis ;
  • réparation et équipement parquet (quelques lames) ;
  • réparation et équipement de Lino ou PVC ;
  • réparation et réparation Raccords tuiles ;
  • entretien, ponçage et vitrage du parquet ;
  • entretien et nettoyage des moquettes.

Au détriment du propriétaire :

  • Tapis de rechange, Lino, PVC, parquet, carrelage… si à cause des vieux revêtements.

Travaux électriques

Au détriment du locataire :

  • Entretien et remplacement des prises ;
  • entretien et remplacement des lampes à incandescence ;
  • entretien et remplacement des fusibles ;
  • entretien et remplacement des interrupteurs.

Au détriment du propriétaire :

    • Travaux de restauration et réparation du réseau électrique ;
    • entretien et réparation du panneau électrique ;
    • remplacement de l’éclairage existant par un éclairage LED. Dans la mesure où le locataire économise de l’énergie, vous pouvez demander en tant que propriétaire d’un petit pieu (pour les bâtiments construits entre le 1er janvier 1948 et le 31 décembre 1989).

Fonctionne sur les fenêtres, volets et portes

Au détriment du locataire :

  • Réparation et remplacement du verre brisé ;
  • ouverture de la porte (si due à un locataire) ;
  • lubrification des portes et des fenêtres ;
  • entretien et réparation des poulies, cordes et lames ;
  • entretien et remplacement des mastic isolants ;
  • réparation des poignées et des boutons de porte ;
  • réparation de seuil de tiges ;
  • Double clé en cas de perte de la part du locataire.

Au détriment du propriétaire :

  • Verrou de remplacement dans la vieillesse ;
  • remplacement de vieilles fenêtres ;
  • installation de double vitrage. Dans la mesure où le locataire économise de l’énergie, en tant que propriétaire, vous pouvez demander un faible intérêt (pour les bâtiments construits entre le 1er janvier 1948 et le 31 décembre
  • 1989) ; double clé si le bail prévoit plusieurs jeux de clés et qu’un jeu est manquant.

Jardin et Travaux extérieurs

Au détriment du locataire :

  • tonte pelouse ;
  • entretien et taille des arbres ; taillage haies et élagage
  • entretien du système d’irrigation ;
  • entretien des terrasses et nettoyage des balcons ;
  • nettoyage et démontage des canaux (gouttières, chênes,…).

Au détriment du propriétaire

  • Rénovation et réparation des toitures.

À propos des appareils ménagers

Au détriment du locataire :

Tout équipement fourni au locataire dans le bail doit être conservé et remplacé en cas de détérioration :

  • Machine à laver ; Réfrigérateur ;
  • Lave-vaisselle ;
  • Extracteur ;
  • Air conditionné…

Au détriment du propriétaire :

Tout équipement fourni au locataire dans le bail doit être fourni par le bailleur en cas de cas obsolètes doit être fourni par le bailleur à remplacer :

  • Machine à laver ; Réfrigérateur ;
  • Lave-vaisselle ;
  • Extracteur ;
  • Air conditionné…

L’ IZI d’EDF pour les propriétaires et les locataires

Vous êtes propriétaire ? IZI by EDF prendra soin de contacter votre locataire et prendre rendez-vous avec lui en fonction de sa disponibilité pour réaliser rapidement vos services.

Vous êtes locataire ? Vous devez avoir le consentement de votre propriétaire pour fournir un service pour lequel il devra payer. Sans son consentement (même si elle est inaccessible), il n’est pas obligé de vous rembourser, quel que soit l’état d’urgence du service. Choisissez votre emplacement, nous enverrons par e-mail la commande et la facture à votre propriétaire pour confirmer automatiquement leur accord.

Demander un devis  : ⏱️ Votre devis en 2 minutes

Vous doutez sur une performance ? N’hésitez pas à nous laisser un commentaire, nous vous dirons qui doit payer pour le service du locataire ou du propriétaire. Demandez à recevoir une estimation

Trouver un artisan pour les travaux 

Maintenant que vous savez quels travaux incombent aux propriétaires et aux locataires, il est temps d’évoquer le choix de l’artisan. En effet, vous pouvez vous poser la question de savoir qui doit s’occuper de trouver l’artisan, qui doit intervenir chez vous. 

D’une manière générale, s’il s’agit de travaux qui seront quoi qu’il arrive à votre charge, ce sera à vous de trouver le plombier, le serrurier ou l’électricien par exemple. Si les travaux sont à la charge du propriétaire, dans ce cas, ce sera à lui de faire les démarches. Toutefois, si celui-ci ne réside pas à côté ou s’il n’a pas le temps de le faire, il peut vous demander de vous en occuper. Cela risque même d’être le cas, si vous êtes face à un besoin de depannage en urgence de votre plomberie par exemple, si vous avez une canalisation qui a cassé à cause du gel. 

Que vous soyez propriétaire ou locataire, nous vous conseillons d’avoir toujours une liste d’artisans qui interviennent proche de chez vous, pour pouvoir les joindre rapidement en cas de besoin urgent. En agissant ainsi, vous ne serez pas soumis au stress pour choisir un professionnel dans l’urgence. Alors, comment préparer votre liste d’artisans ?

  1. Faites votre recherche sur internet. Vous pouvez oublier les dépliants déposés dans votre boite aux lettres. Il est important de pouvoir vérifier le sérieux du professionnel. Pour ça, rien de mieux que de vérifier la présence d’un site internet, avec le numéro d’immatriculation à la chambre des métiers. Ainsi, vous saurez que vous aurez affaire à un artisan qui exerce de manière légale. De plus, vous pourrez trouver l’année de création de l’entreprise. Cela vous donnera des indices sur l’expérience acquise, dans le cas où la société existe déjà depuis plusieurs années. N’oubliez pas également de vérifier le secteur de déplacement de l’artisan, ainsi que les heures et horaires d’intervention. En effet, la définition même d’une urgence, c’est que cela ne se programme pas. Aussi, il est possible que vous ayez besoin d’une réparation un dimanche ou d’ouvrir une porte en soirée.  
  2. Prenez le temps de demander plusieurs devis. Même si actuellement, vous n’êtes pas dans le besoin, vous avez tout à fait le droit de demander un devis. En passant par internet, cela ne demande pas beaucoup de temps pour le réaliser et l’envoyer. Les artisans utilisent des logiciels où tout est pré-enregistré. En tout cas, il est important de les comparer sur un même type de prestations, pour que vous puissiez prêter attention au coût de la main d’œuvre et le temps comptabilisé. 
  3. Cherchez des avis sur internet, que ce soit sur Google ou sur les réseaux sociaux. Ayez bien conscience que les avis postés sur le site de l’artisan seront toujours en sa faveur. Si vous lisez des commentaires qui ne sont pas positifs, vérifiez de quoi il est question. Parfois, il s’agit seulement d’un mécontentement, parce que le serrurier est arrivé 15 minutes en retard.